La Biodiversité Amazonienne

Un projet de société pour la Guyane

A la recherche d’une meilleure cohésion sociale et économique du territoire pour réconcilier l’homme et la nature, le développement et la protection.

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) tiendra en Guyane du 13 au 17 mars la Conférence des parties de la Convention pour la protection et la mise en valeur du milieu marin dans la région des Caraïbes. Un événement international d’une ampleur inédite pour ce territoire et une opportunité exceptionnelle pour la France, au lendemain de la COP 21.

Largement couverte par la forêt amazonienne, la Guyane, avec sa biodiversité remarquable, est une vitrine de la France en milieu tropical. Dans la diversité et la complexité de ses écosystèmes coexiste un panel d’espèces très rares, dont sans doute plus de 100.000 restent à découvrir.

Le vaste plateau continental guyanais de 72 000 km2 a été étendu par décret en 2015. Il recèle des eaux parmi les plus riches du monde qui contribuent majoritairement au patrimoine européen en matière de biodiversité marine.

Cependant, la dégradation écologique pèse sur ces richesses. L’économie informelle et le pillage organisé des ressources, ont des impacts dramatiques sur la qualité des milieux,dont les cours d’eau sur de longues distances.

La question de l’activité minière incontrôlée reste un problème prégnant qui occasionne des désordres sur la santé publique et l’environnement avec notamment la pollution au mercure, utilisé illégalement pour l’extraction de l’or alluvionnaire.

L’amélioration de la gestion de la biodiversité sera la clé d’entrée pour la mise en place d’un modèle de développement endogène et d’aménagement durable pour la Guyane. La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a prévu des dispositifs adaptés à la Guyane, tels que l’Accès Partagés aux Avantages (APA) qui donne des droits spécifiques aux populations autochtones. Elle permet de reconnaître et de valoriser les savoirs et savoir-faire traditionnels.

Déjà, des projets de valorisation de la « Bio-diversité » fleurissent à l’envie : fabrique de savon à partir de plantes amazoniennes; agro-transformation des fruits de palmiers ; lancement d’une ferme ostréicole ; éco-tourisme ; laboratoire du vivant en lien avec les scientifiques du monde entier.

Écologie et économie conjuguées permettront de créer des activités nouvelles au sein d’écosystèmes innovants porteurs d’avenir et d’emplois pour redonner espoir à la jeunesse. Cette économie, porteuse de valeur ajoutée pour le territoire, constitue une véritable chance et permettra à la Guyane de créer un nouveau modèle de croissance, verte, inclusive et respectueuse des vertus de cette partie du monde qui reste le dernier poumon de la planète.

Car nul ne peut se satisfaire de constater que 50% des jeunes en âge de travailler soient sans emplois dans un territoire où la moitié de la population a moins de 20 ans. Ce qui engendre désespérance et violence sans nulle autre pareille.

La nouvelle Agence Française de la Biodiversité (AFB), en ordre de marche depuis le 1er janvier 2017, se doit d’avoir une vision volontariste et pragmatique pour son action Outre-mer. La localisation en Guyane de la Direction inter-régionale pour l’Outre-mer est non seulement une nécessité mais également une exigence, et permettra à ce territoire de montrer qu’une meilleure cohésion sociale et économique est possible.

La venue prochaine de la Ministre de l’Environnement, Mme Ségolène Royal sera l’occasion d’affirmer cette vision stratégique et politique : faire de la Guyane le territoire d’excellence de la biodiversité amazonienne.

Une réconciliation, somme toute, entre « l’Enfer vert » rappelé par une série télévisée de Canal+ et l’économie du Vivant, gage d’espérance pour toute une jeunesse en attente de signes forts de cette France du Progrès, porteuse des idéaux du XXI siècle: le respect de notre mère commune, la Terre.

Le Maire,
Patrick LECANTE.


Retrouvez tous les éditoriaux de Patrick Lecante, Maire de Montsinnéry-Tonnegrande.