Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /var/www/vhosts/montsinery-tonnegrande.fr/httpdocs/wp-includes/formatting.php on line 4360

 

Montsinéry-Tonnegrande, anciennement viriot est une commune rurale et française du DOM-TOM de la Guyane. Elle s’est appelée Tonnégrande-Montsinéry de 1969 à 1994.

Localisation de la commune

La commune se situe en Guyane Française, sur le continent de l’Amérique du Sud. Elle est entourée de rivières et de mangroves.

Les communes limitrophes avec Montsinéry-Tonnegrande sont au nord Macouria, à l’est Matoury, au sud Roura, et à l’ouest Kourou.

Lieux autour de la commune

Autour de Montsinéry-Tonnégrande, existent plusieurs hameaux ou quartiers : Château d’eau, Carapa, Quenel, Risque-Tout, Banane.

Morphologie urbaine de la commune

La commune est formée de deux bourgs distincts : Montsinéry et Tonnégrande (du français : tonnerre gronde). Les deux bourgs sont distants de 20 minutes, en voiture.

Cette commune est grande par sa superficie mais petite par le nombre de ses habitants.

Population : 2 201 habitants
Superficie : 63 000 hectares
Fête patronale :
Montsinéry -> 24 Juin (St Jean-Baptiste),
Tonnégrande -> 25 Août (St Louis)

carte_guyane

Montsinéry-Tonnégrande est située à 39 km de Cayenne en voiture et à 15 km en pirogue. La commune est formée par deux petits bourgs aux maisons créoles pittoresques qui se mirent dans les eaux des rivières Temouthou, Montsinéry et Tonnégrande.
On y accède par la RN1, puis le CD5. Elle est constituée de deux centres urbains : Montsinéry et Tonnégrande. Chaque bourg a son plan d’eau.

A l’entrée de Montsinéry se situe le relai de Radio France Internationale.

Ce bourg en voie de développement, peu habité, possède pourtant de nombreux restaurants où la succulente gastronomie locale, essentiellement à base de gibier, est à déguster. Les célèbres huîtres de palétuviers ont, de nos jours, presque disparues même si un ostréiculteur tente des les réintroduire.

La route du Tour de l’Ile mène à Tonnégrande, via la crique Anguille. Le sentier du bagne des Annamites (datant du XIXe siècle) y est indiqué.

Tourisme

À voir absoluement :

  • Le bagne des Annamites est un sentier botanique accessible à partir du CD5 ; il conduit aux vestiges d’un bagne “qui a accueilli” des déportés Indochinois dans les années 30, puis à une clairière idéale pour le pique-nique, en bordure de la rivière Tonnegrande.
  • La visite à ne pas manquer, où sauvagerie et esthétisme s’allient sans remord, est celle de la serre d’orchidées. Couleurs et beauté sont au rendez-vous au « bois de rose » à Quesnel Est.
  • L’église de Montsinéry inscrite monument historique en totalité, entièrement rénovée.
  • Les tombes des époux Thoulouse
  • Centre bourg de Montsinéry et de Tonnegrande, la belle rivière des cascades à partir du Degrad de Tonnégrande.

riviere-cascade

  • Le Zoo de Guyane, complètement réhabilité, situé sur le CD5, entre Macouria et Montsinéry. La faune amazonienne y évolue en semi-liberté dans un parc de 100 hectares.
  • L’écomusée, inauguré le 25 juin 2011, il fait partie intégrante du cimetière officieux de Riquetout qui existe depuis l’année 1900. En effet, des travaux d’aménagement ont été réalisés par les services techniques de la commune de Montsinéry-Tonnégrande transformant ce lieu de sépulture daté du début du 20ème siècle en écomusée. Pour y aller c’est simple, l’entrée est à quelques dizaines de mètres de l’intersection menant au bourg. L’entrée est signalée, bonne visite à la découverte d’un passé que nous partageons tous.